Multicolour string

ASSISTANCE

Questions et réponses

 

Financements

Les conditions de subventionnement des stations de charge varient considérablement. Nous vous suggérons de demander localement si et à quelles conditions vous pouvez recevoir une subvention pour un chargeur mobile ou fixe.

Vous devez soumettre une demande de subvention à une autorité correspondante dans votre pays. N’oubliez pas de lire les conditions de réception de la subvention au préalable.

Informations générales sur le produit

Nos chargeurs peuvent charger tous les modèles de véhicules électriques à batterie (VEB) et de véhicules électriques hybrides rechargeables (VHR) de toutes les marques de voitures.

L’obtention ou non de l’autorisation d’utiliser le go-eCharger dépend de la réglementation du pays. Cela peut également dépendre du modèle de go-eCharger que vous souhaitez utiliser. Veuillez contacter au préalable votre opérateur de réseau électrique local pour savoir si le chargeur doit être enregistré ou approuvé.

Le go-eCharger affiche un rapport qualité-prix imbattable. Notre go-eCharger HOMEfix 11 kW a même été élu meilleur et moins cher produit par l’ADAC lors du test des boîtiers muraux 2022. Il est livré avec une application intuitive qui vous permet d’ajuster différents paramètres et de contrôler entièrement le processus de charge à distance. Les chargeurs go-eCharger offrent de nombreuses fonctions qui vous permettent de recharger votre véhicule de manière encore plus durable et avantageuse sur le plan financier. Bien entendu, vous pouvez également recharger votre voiture avec la station de charge go-e aussi facilement qu’un smartphone. De plus, le go-eCharger HOME+ est mobile, ce qui signifie que vous pouvez l’emporter en voyage ou en camping.

Vous pouvez uniquement charger la batterie d’une voiture au taux de charge maximum accepté par la voiture. Ainsi, si la vitesse de charge de votre véhicule électrique est de 11 kW ou moins, le go-eCharger 11 kW est un bon choix. Si elle est plus élevée, choisissez le go-eCharger 22 kW pour une recharge plus rapide. 

Remarque : comme le go-eCharger 22 kW peut également fonctionner en permanence à 11 kW, vous pouvez de toute façon le choisir pour ne pas vous limiter dans le choix de vos futurs véhicules électriques. Si votre raccordement domestique n’est pas adapté pour des courants de charge élevés et que l’extension implique des coûts élevés, la variante 11 kW du go-eCharger est le bon choix.

La principale différence entre les deux types de chargeurs est que HOME+ est un boîtier mural qui peut être utilisé de manière mobile, tandis que HOMEfix est fixe. La première vous permet d’emporter le chargeur partout avec vous, tandis que la seconde vous permet de recevoir des subventions dans la plupart des pays.

Installation

Vous n’avez pas besoin d’électricien pour le go-eCharger HOME+ et le Gemini flex, car il vous suffit de le brancher sur une prise adaptée et de commencer la charge.

Pour le go-eCharger HOMEfix et le Gemini, vous avez besoin d’un électricien, car il doit être raccordé au système électrique du bâtiment par un professionnel.

Non, seul le support mural doit être vissé.

La protection contre les intempéries est toujours un avantage, mais elle n’est pas nécessaire si vous utilisez le go-eCharger. Le boîtier mural est protégé contre la poussière et l’eau avec un indice de protection IP55 et peut fonctionner jusqu’à une température de +40 °C. 

Il est recommandé de protéger le chargeur de la lumière directe du soleil. Néanmoins, grâce à des fonctions de sécurité supplémentaires, la puissance de sortie de l’appareil diminue automatiquement lorsque sa température augmente pour éviter une surchauffe. 

Remarque : Seul un positionnement vertical du go-eCharger est acceptable. Sinon, de l’eau risque de pénétrer dans la prise de type 2 du chargeur. 

Le go-eCharger dispose d’un module de protection RCD intégré avec détection de courant continu (30 mA en CA et 6 mA en CC). Par conséquent, seul un RCD de type A est nécessaire du côté du bâtiment, à moins que les réglementations locales ne stipulent le contraire. Indépendamment de cela, un disjoncteur miniature doit être connecté en amont de chaque chargeur.

Le disjoncteur miniature est un fusible qui s’éteint en cas de surcharge. Il protège la ligne des dommages causés par un échauffement dû à un courant excessif. Pour un courant maximal de 32 A, nous recommandons une section de câble d’au moins

  • 6 mm² pour les câbles montés en surface (non installés dans un mur)
  • 6-10 mm² pour les câbles dans les tuyaux d’installation
  • 10 mm² pour les câbles dans des murs isolés thermiquement. 

Pour 16 A, nous recommandons une section de câble d’au moins 

  • 2,5 mm² pour les câbles montés en surface
  • 4 mm² pour les câbles dans les tuyaux d’installation
  • 10 mm² pour les câbles dans des murs isolés thermiquement. 

Il appartient toutefois à l’électricien de décider en fonction de la situation locale. 

Un installateur doit également faire attention au facteur de simultanéité ! Lors du calcul de la section de câble, le facteur de simultanéité doit être réglé sur 1. Cela signifie que l’électricien doit partir du principe que le câble est toujours complètement chargé.
 

L’électricien doit tenir compte des dimensions suivantes :

  • 32 A triphasé = disjoncteur miniature à 3 ou 4 pôles 32 A (go-eCharger 22 KW).
  • 16 A triphasé = disjoncteur miniature à 3 ou 4 pôles 16 A (go-eCharger 11 KW).
  • 32 A monophasé = disjoncteur miniature bipolaire 32 A (go-eCharger 22 KW).
  • 16 A monophasé = disjoncteur miniature bipolaire 16 A (go-eCharger 11 KW).

Remarque : le disjoncteur miniature peut être utilisé avec les caractéristiques B ou C.

Si vous disposez du go-eCharger avec un courant de charge maximal de 22 kW, vous pouvez choisir un courant compris entre 6 A à 32 A. Si vous disposez du go-eCharger avec un courant de charge maximal de 11 kW, vous pouvez choisir entre 6 A et 16 A. Dans les deux cas, vous pouvez également limiter à une puissance inférieure. Si vous souhaitez utiliser le go-eCharger version 22 kW avec pleine puissance de charge, un fusible de 32 ampères est nécessaire ; pour la version 11 kW, un fusible de 16 ampères est nécessaire.

Remarque : plus le nombre d’ampères est élevé, plus la voiture se recharge rapidement. Avec des ampérages plus faibles, vous chargez de manière plus durable, ce qui peut avoir un effet positif sur la durée de vie des batteries et la stabilité du réseau électrique. La puissance de charge réelle est limitée par la voiture et peut donc être inférieure.

Les ajustements de courant peuvent être effectués via l’application du go-eCharger ou le bouton du chargeur. Si vous utilisez l’application, vous pouvez modifier la puissance par paliers de 1 ampère. 

Un raccordement biphasé du go-eCharger n’est pas possible. Son raccordement ne peut être que monophasé ou triphasé. L’appareil vérifie les phases à l’entrée et passe en mode défaut (défaut PHASE) si la connexion est biphasée.

Selon l’équipement du chargeur embarqué du véhicule électrique, le go-eCharger charge en monophasé, biphasé ou triphasé. Demandez à votre concessionnaire la puissance de charge exacte et le nombre de phases de charge du véhicule. 

Pour les go-eChargers dont le numéro de série commence par CC1- ou CM-02-, le nombre de phases à utiliser pour la charge n’est pas modifiable. La charge monophasée peut toutefois être forcée à l’aide d’un adaptateur approprié (possible uniquement pour le go-eCharger HOME+) ou d’un câble de charge monophasé. Pour les go-eChargers de la série HOME avec le matériel le plus récent (le numéro de série commence par CM-03-), il est possible de passer de la charge monophasée à la charge triphasée dans l’application. 

Veuillez noter que le go-eCharger est adapté pour charger les batteries d’entraînement des véhicules à gaz (par ex. les batteries au plomb) uniquement dans des pièces bien ventilées. En cas de doute, consultez le constructeur de votre véhicule.

Utilisation du chargeur

Le go-eCharger convient à la charge de tous les véhicules électriques équipés d’une fiche de type 2. Les véhicules équipés de fiches de type 1 peuvent également être rechargés avec le go-eCharger à l’aide d’un adaptateur ou d’un câble de type 1 à type 2.

Plug & Play permet d’utiliser le chargeur immédiatement après son branchement.

Le go-eCharger HOMEfix peut être utilisé immédiatement après son installation par un électricien qualifié.

Si vous disposez du go-eCharger HOME+, vous devez le brancher sur une prise et le connecter à votre voiture à l’aide d’un câble de type 2. Si vous disposez du go-eCharger HOMEfix, vous pouvez commencer à l’utiliser après son installation par un électricien. Il suffit de brancher le câble de type 2 dans la voiture et le chargeur démarre automatiquement (paramètres par défaut).

Vous pouvez modifier ce réglage via l’application, ce qui signifie que le processus de charge ne démarrera pas tant que vous n’aurez pas déverrouillé le chargeur via l’application ou la puce RFID.

Le processus de charge se termine automatiquement lorsque les batteries de la voiture sont chargées ou qu’un événement que vous avez défini via l’application se produit. Vous pouvez également interrompre la charge prématurément via l’application (onglet « Recharge ») ou simplement en débranchant le câble de charge côté véhicule.

Veuillez ne pas débrancher le go-eCharger de l’alimentation électrique pendant la charge. Veuillez également noter que le câble de type 2 peut uniquement être déverrouillé si le go-eCharger est encore alimenté en courant, sauf pour les appareils avec le dernier matériel (numéro de série commençant par CM-03- / version du matériel V3) lorsqu’il est réglé en conséquence via l’application.

Oui. Toutes les fonctions principales, comme le démarrage/arrêt de la charge et le réglage du courant de charge, sont disponibles sans l’application go-eCharger. 
Si vous souhaitez modifier les réglages de base de l’appareil, utiliser les fonctions de confort, lire le compteur d’électricité interne ou commander le chargeur à distance, vous avez besoin de l’application go-eCharger. Vous pourrez alors contrôler l’appareil à proximité via le point d’accès intégré. Pour contrôler le chargeur à distance, vous devez connecter l’appareil à votre réseau Wi-Fi.

Non, car l’application peut également être utilisée via le point d’accès intégré dans le chargeur. Seule la télécommande et certaines fonctions telles que les tarifs d’électricité flexibles ou l’équilibrage de charge ne sont pas possibles sans Wi-Fi.

Pour ce faire, il vous suffit de télécharger l’application go-eCharger sur votre smartphone et sur le deuxième smartphone puis d’ajouter votre chargeur via le « + » bleu dans l’application avec l’option « Ajouter un go-eCharger déjà configuré ». Entrez le jeton du chargeur concerné (si disponible sur la carte de réinitialisation), sinon, utilisez le mot de passe de l’appareil que vous avez défini (à partir des chargeurs avec le numéro de série CM-03-/version matérielle V3), dans l’application.

La puissance de charge peut être réglée via le bouton de l’appareil (5 valeurs prédéfinies) ou via l’application. La valeur des boutons peut être réglée dans l’application sur une plage de 6 à 16 ou 32 ampères (selon la puissance de charge maximale du chargeur : 11 ou 22 kW). Si vous souhaitez modifier la puissance de charge pendant le processus de charge, vous devez utiliser l’application.

Vous ne pouvez pas désactiver les LED pendant le processus de charge. Néanmoins, les LED peuvent être éteintes au bout de 10 secondes en mode veille. Leur luminosité peut être réglée dans l’application.

Dans l’application, vous pouvez voir la quantité d’électricité chargée pendant un processus de charge ainsi que la quantité totale de kWh chargés. Ces informations sont disponibles dans l’onglet « Recharge » de l’application. De plus, l’énergie de charge peut être affichée pour tous les comptes d’utilisateur (puce RFID – maximum 10). Dans la dernière version du go-eCharger (numéros de série commençant par CM-03-/version matérielle V3), un historique de charge détaillé peut également être téléchargé.

Ni le go-eCharger HOME+ ni le go-eCharger HOMEfix n’ont de compteur conforme MID (Directive sur les instruments de mesure). Dans certains pays, un compteur certifié MID est requis pour vendre de l’électricité.

Le go-eCharger est livré avec une pièce en U que vous pouvez fixer au mur directement au-dessus du chargeur. Cela signifie que l’appareil ne peut plus être retiré du support mural. En outre, un cadenas peut être fixé (non inclus dans la livraison).

Remarque : Le câble de charge qui relie le chargeur au véhicule est verrouillé pendant le processus de charge et en mode standard une fois la charge terminée. Cela garantit que personne ne peut l’utiliser tant que vous n’avez pas déverrouillé le câble.

D’après notre expérience, la puissance de charge a un effet à peine perceptible sur le vieillissement de la batterie, en particulier lors de la charge avec du courant alternatif. De nombreuses autres revendications circulent sur Internet, mais elles concernent principalement l’ancienne technologie de batterie et une faible capacité de batterie.

Le taux C est un bon point de référence pour la capacité de charge, qui ménage la batterie. Il décrit la relation entre le courant de charge et la capacité de la batterie. Supposons que vous chargez votre voiture avec un courant de 22 kW et que la batterie a une capacité de 22 kWh. Alors C = 1. Si la capacité de la batterie est réduite de moitié et que le courant de charge reste le même, alors C = 2. Plus la valeur C est élevée, plus l’effet du processus de charge sur la durée de vie de la batterie est important. Cependant, cela peut uniquement être déterminé avec un kilométrage très élevé. Lorsque C = 1, la réduction de la durée de vie de la batterie est à peine perceptible.

Raccordement PV / Tarifs flexibles de l’électricité / Équilibrage de charge

Il existe une API REST HTTP qui peut être utilisée via une connexion Wi-Fi locale. L’API est une interface ouverte qui permet à d’autres appareils intelligents de communiquer avec le chargeur. De plus, l’API Modbus TCP est intégrée au go-eCharger à partir de la version de micrologiciel 0.40. Comme l’API de l’opérateur du réseau go-e, il fournit un accès autorisé au go-eCharger par l’opérateur du réseau électrique pour contrôler l’alimentation du réseau.

Oui. Avec le go-eCharger, vous pouvez recharger votre véhicule électrique avec l’énergie excédentaire du système photovoltaïque. Pour ce faire, le chargeur doit être connecté à un système de gestion de l’énergie supplémentaire doté d’une API ouverte comme le go-eCharger. Ce système de gestion de l’énergie permet d’établir la communication entre le chargeur et l’onduleur PV. Des connaissances en programmation sont requises pour la configuration. Les gestionnaires d’énergie compatibles comprennent par exemple : Home Assistant, ioBroker, openHAB, openWB Loxone, Solar Manager, GridX ou Alpiq. Si vous ne pouvez pas programmer le système vous-même, vous pouvez demander à un spécialiste du solaire de le faire. Le go-eCharger n’offre pas de connexion prête à l’emploi. Vous trouverez la documentation API ici.

Avec le go-eCharger, une voiture peut également être rechargée avec des tarifs d’électricité flexibles. Actuellement, seul le tarif d’aWATTar (uniquement pour l’Autriche et l’Allemagne) est intégré à la détection automatique des heures de charge les moins chères. D’autres tarifs d’électricité flexibles suivront. Si vous souhaitez recharger votre go-eCharger via un tarif courant flexible, vous avez besoin d’un compteur intelligent. Si ce n’est pas déjà fait, contactez votre opérateur réseau. Vous devez également passer de votre fournisseur d’électricité actuel à un fournisseur dont le tarif d’électricité est intégré dans le go-eCharger.
L’application go-eCharger permet de régler le processus de charge avec un tarif flexible. Lors de l’utilisation de cette fonction, go-eCharger recherche automatiquement les heures consécutives les moins chères pour recharger votre véhicule électrique ou les heures pendant lesquelles le prix passe en dessous d’un seuil défini. 
 

Aucun matériel supplémentaire n’est nécessaire pour l’équilibrage de charge statique avec plusieurs stations de charge. Les stations de charge peuvent être combinées via l’application en un groupe d’équilibrage de charge, ce qui permet aux stations d’échanger des données via le cloud (connexion Wi-Fi requise). Ainsi, les performances des différentes stations de charge sont automatiquement ajustées à la baisse ou à la hausse en fonction du nombre de véhicules à recharger. L’application permet de définir les priorités des différents chargeurs.

Fonctions du produit

Le go-eCharger dispose d’une prise de type 2. Vous avez besoin d’un câble de charge approprié avec une fiche de type 2. La plupart des véhicules électriques neufs sont équipés d’une prise de type 2. Les véhicules plus anciens équipés d’une prise de type 1 peuvent également être rechargés avec le go-eCharger au moyen d’un câble adaptateur de type 1 à type 2. Le go-eCharger peut donc être utilisé de manière universelle. Il recharge chaque voiture électrique homologuée pour l’Europe.

Dès qu’un go-eCharger est monté ou installé, vous pouvez lancer immédiatement le premier processus de charge. Avec un go-eCharger portable, vous n’avez même pas besoin d’un électricien pour l’installer.

Les adaptateurs go-e d’origine permettent de recharger des véhicules électriques sur n’importe quelle prise avec le go-eCharger HOME+ ou le go-e Charger Gemini flex. Que ce soit à la maison sur la prise triphasée 16 A, dans le port et sur le terrain de camping en bleu CEE 16 A ou en visite chez des proches sur une prise domestique 16 A. Avec la variante 22 kW du go-eCharger, la réduction automatique du courant de charge à 16 A en branchant l’adaptateur est uniquement possible avec les adaptateurs go-e originaux. Pour une utilisation avec des prises domestiques, nous recommandons un courant de charge maximal de 10 A, car peu de prises domestiques/installations électriques conviennent à un fonctionnement permanent à 16 A ! Des courants de charge plus faibles peuvent être prescrits par les réglementations nationales.

Ces interfaces de communication offrent de nombreux autres avantages. Si vous le souhaitez, vous pouvez connecter le go-eCharger à Internet (commande par le biais de l’application via un réseau Wi-Fi existant) ou le commander directement via le hotspot local pour profiter d’autres fonctions.

Notre application gratuite vous permet de vérifier le nombre de kWh chargés, d’ajuster le courant, de configurer de nombreuses fonctions supplémentaires et même de contrôler le processus de charge à distance. Par défaut, les voitures peuvent également être rechargées sans application.

La fonction RFID permet de restreindre et de personnaliser l’accès à la station de charge. Cela signifie que personne ne peut lancer un processus de charge sans autorisation. De plus, tous les processus de charge peuvent être enregistrés sur 10 comptes maximum. La fonction RFID permet d’autoriser, d’évaluer les frais pour différents utilisateurs et de les exporter sous forme de fichier CSV. Par défaut, vous pouvez charger sans autorisation RFID. Cela peut être modifié dans l’application.

L’application go-eCharger permet de personnaliser différents réglages. Par exemple, les couleurs des LED du chargeur. Vives ou colorées, selon vos envies. La variante de verrouillage du boîtier peut également être configurée en fonction des besoins personnels. En outre, chaque carte RFID peut être assignée à un compte personnel, ce qui permet de lire le courant chargé pour chaque carte/utilisateur.

Le programmateur peut être utilisé pour déterminer le début de la charge. Ceci est optimal pour la recharge de nuit ou tôt le matin, par exemple (économies potentielles grâce aux tarifs d’électricité de nuit). La fonction est également rentable pour l’environnement, comme la fonction d’électricité flexible. En ne chargeant pas aux heures de pointe, les pics de tension peuvent être réduits et l’excès de courant peut être utilisé la nuit.

L’installation de mises à jour est un avantage majeur des chargeurs connectés à Internet. Vous n’avez pas besoin d’envoyer le go-eCharger au service de maintenance pour installer les mises à jour. Les mises à jour sont faciles à lancer via l’application.

Les RCD de type A, couramment utilisés dans les bâtiments, protègent contre les courants de défaut sinusoïdaux et pulsés. Cependant, en raison de la conception de certains chargeurs embarqués dans les véhicules électriques (par ex. Renault ZOE), des défauts de courant continu peuvent également survenir. Par conséquent, une protection contre les défauts de courant continu supplémentaire est requise côté bâtiment ou dans la station de charge sous la forme d’un RCD de type B ou d’un module de protection de courant de fuite. Le module de protection RCD intégré dans le go-eCharger coupe la station de charge en cas de courant de défaut généré par la voiture et garantit ainsi une sécurité maximale. Par conséquent, seul un RCD de type A est nécessaire du côté du bâtiment, à moins que les réglementations locales ne stipulent le contraire.

Le go-eCharger offre une sécurité en cas de prises mal installées. Si une phase (conducteur neutre ou mise à la terre) n’est pas correctement raccordée, le système se coupe et évite ainsi d’endommager le véhicule.

Le réseau électrique n’est pas relié à la terre partout. En particulier dans les zones soumises à des exigences de sécurité élevées ou dans les zones avec des sols permafrost, des transformateurs d’isolement sont utilisés pour éliminer le risque de choc électrique au niveau des dispositifs finaux. Pour que le go-eCharger fonctionne également dans ces régions, la détection de mise à la terre peut être désactivée. Il fonctionne également avec des réseaux où aucune mise à la terre ne peut être détectée (par ex. en Norvège).

IP (International Protection) définit la protection des équipements électriques pour différentes conditions environnementales. Par exemple, la pénétration de corps étrangers (comme la poussière) et de l’eau. Avec la classe de protection IP54 (série HOME) ou IP55 (série Gemini), le go-eCharger convient à un fonctionnement extérieur permanent. L’appareil est protégé contre les projections d’eau et résiste aux fortes pluies.

Le go-eCharger peut utiliser l’excédent de courant d’une installation photovoltaïque via l’API (une interface logicielle ouverte – un système de gestion de l’énergie supplémentaire pour la communication avec l’onduleur est nécessaire) pour recharger une voiture électrique. Pour cela, le chargeur et le système de gestion de l’énergie communiquent via l’interface API (programmation par un personnel qualifié requise). L’API bien documentée du boîtier de charge pour la communication entre le boîtier de charge et l’onduleur photovoltaïque peut être téléchargée ici.

Avec plusieurs stations de charge par foyer (par connexion au réseau), l’équilibrage de charge est indispensable. Lors de la charge simultanée de plusieurs véhicules électriques, les raccordements domestiques normaux sont surchargés. Grâce à l’équilibrage de charge, les boîtiers de charge communiquent entre eux. Cela garantit une distribution d’énergie efficace et sûre.

Contrôle d’accès / RFID

La fonction RFID est conçue pour personnaliser l’accès à la station de charge. Cela signifie que personne ne peut lancer le processus de charge sans autorisation.

Le contrôle d’accès peut être réglé via l’application de manière à ce qu’une identification RFID soit nécessaire avant la charge. Si l’identification est inconnue, le chargeur n’est pas débloqué pour la charge.

Le go-eCharger peut enregistrer jusqu’à 10 cartes/puces.

La plupart des cartes RFID ou des puces RFID peuvent être configurées pour le go-eCharger. Cela signifie que vous pouvez également utiliser votre carte bancaire/EC, par exemple. S’il n’est pas possible de configurer la carte RFID, celle-ci ne transmet pas à la fréquence requise de 13,56 MHz.

Entretien et maintenance

Non, les chargeurs go-e ne nécessitent aucun entretien.

Si vous rencontrez un problème technique avec le go-eCharger et que vous n’avez pas trouvé de solution dans le manuel d’utilisation, la FAQ ou le guide de dépannage, contactez en premier notre assistance technique. Vous pouvez le faire par e-mail, formulaire d’assistance sur notre site internet ou par téléphone. Dans de nombreux cas, nous pouvons résoudre le problème sans qu’une réparation soit nécessaire.

Veuillez contacter le service clientèle de go-e avant de démonter le chargeur et attendez sa décision sur la manière de procéder avec le cas de maintenance. Pour des raisons de sécurité, un go-eCharger supposé défectueux et installé de manière fixe doit uniquement être démonté par un électricien qualifié. 

Essuyez l’appareil avec un chiffon humidifié avec de l’eau. Ne nettoyez pas le chargeur avec un nettoyeur haute pression ou sous l’eau courante pour éviter tout dommage.

Vous trouverez des informations sur le micrologiciel et les mises à jour (mises à jour logicielles) dans l’application sous l’onglet « Internet ».

Les mises à jour nécessitent une connexion active du chargeur à Internet. Une fois connecté à Internet, les mises à jour possibles sont visibles dans l’onglet « Internet » de l’application.

Les fusibles fins sont uniquement nécessaires pour la série go-eCharger HOME. Un fusible de remplacement est déjà fourni avec les appareils. Vous avez besoin d’un fusible en céramique de 2 A avec un pouvoir de coupure d’au moins 1 500 A. Les fusibles sont disponibles dans notre boutique. 

Acheter dans la boutique go-e

Veuillez nous contacter à l’adresse e-mail office@go-e.com et joindre une copie de la facture.

Une fois que votre commande a quitté notre entrepôt, vous recevez un numéro de suivi par e-mail qui vous permet de vérifier le statut de la livraison.

Les clients finaux peuvent faire valoir leurs droits à la garantie jusqu’à 2 ans.

Veuillez nous contacter à l’adresse suivante : office@go-e.com. N’oubliez pas d’indiquer votre adresse. Nous sommes tenus de la placer sur l’étiquette de retour.

Beanstalk in background

Des questions? Nous serons ravis de vous prodiguer des conseils !

Merci de nous laisser un message ou contacter notre assistance téléphonique.